Des passagers

IMG_1846.jpg

Tandis que travaille la physique
Mais surtout la persistance
Des sédiments pressés
De se reproduire sans égards

Envers les enveloppes pour les travaux,
Et pour les voyages de l’intention
Faite de signes à peine modifiés
A chaque itération.

Une tragédie partagée d’être une
Ecorce, un regret
Et une tragédie plus grande encore
Lorsque trahit

Un compagnon qui s’imagine
Eviter son destin de véhicule,
Et s’abaisse à être la mécanique
Enchaînée par le cou

Au futur d’une ignorance.
Voilà la grandeur ici maintenant.
Vous le savez,
Traversés d’une absence de volonté

Qui s’est constituée sans intention
Dans une épaisseur d’humus.
Et pourtant, et malgré tout,
Chanter de sa voix,

Savoir ce qui se trame.
Aller dans
Cette direction humaine.
Et ne pas atteindre son but

Afin de ne pas ressembler à
Cette absence de joie, celle
Qui murmure depuis toujours
Dans les gènes.

Image credit : Wynwood Walls – Miami

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s