Demeter

13645307_1057844647639035_1089425155617620542_n.jpg

Je ne suis pas obscur mais il est des lieux
Auxquels nous accédons via des souterrains.
Libre aux autres de se priver de la moitié
Des moissons, une saison en hiver garantit
De réduire l’énormité de la perte.
J’ai construit de considérables structures
Afin d’éviter l’écroulement du sous sol.
A chaque fracture dans la routine
L’inertie de l’usage diminue, je sais
Que je poserai les outils devant
La maladie ou la honte et toute combinaison
Qui fera office de loi. Pour l’heure
J’ai des souvenirs qui servent de solives,
Et même de jour, je peux entendre les machines
Conduire leurs excavations vers la nuit.

Crédit image : Sølve Sundsbø

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s