FullSizeRender

Faut-il en venir aux mains, faut-il accepter les faits avant les idées ?
Je sais bien, je sais assez comment nous donnâmes la parole
A la biologie. Pourtant, considère toi aussi la fierté d’être plus que
La reproduction imparfaite d’une série d’heureuses erreurs.
A nos armées de somnambules qui prirent un tour personnel,

J’ai dit d’attendre aux refuges et de commencer les veillées.

Les questions que l’on me pose – las ! comment on m’interroge –
M’irritent au plus haut point. Ne sait on pas combien j’ignore
Et le lieu et le début des batailles. Je suis d’accord

Avec les prémisses, qu’on ne vienne pas m’instruire du reste.

Car ma mère a rêvé pour moi d’une épopée et j’essaie
D’y retrouver mes compagnons. Si j’ai parlé d’elle, c’est qu’elle

Chemine avec moi autant qu’elle puisse sur ces sentiers escarpés.

Vue des routines sans fin de l’hôpital, l’ère abandonnée de la
Médecine est triste comme une conversion, mais
Il y aura une escale et elle semblera telle une victoire. Voici donc

Ce que je souhaite pour notre famille : trois points de suspension.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s